Georges Emmanuel Clancier - 2001

Le regard de Sylvie Tubiana sait re-créer ce qu'il contemple et transmettre cette création.
Ainsi dans l'espace du regard le corps s'écrit, s'inscrit. Plus exactement le corps écrit ses métamorphoses en ombres et lumières.
Visage, torse, jeux des bras, danses des jambes, par torsades, par élans, par démesures, éclairent donc écrivent - la plus juste mesure-.
G.E.CLANCIER 2001